lundi 13 juin 2016

Sex, Drugs & Cholestérol

Voila déjà 15 jours que nous sommes rentrés de notre voyage dans la capitale du vice européenne, Amsterdam !


 


L'objectif était de s'empiffrer et de visiter des endroits insolites sans que cela nous prenne une demi-journée à chaque fois. Autant vous dire qu'en arrivant à 16h un samedi pour repartir le lundi à 14h, le temps est passé très vite.

On voulait profiter un max de la streetfood et on a pas été déçus, mes coups de cœur étant:

  • The Coffee Company, (sorte de Starbucks local) où j'ai découvert le "fresh mint tea", qui n'est pas du tout du thé mais juste des feuilles de menthe infusées, et c'est super bon !
  • Le Foodhallen, sorte de grand hangar avec au moins une vingtaine de stands différents : burgers, hot-dogs, sushis, cuisine des 4 coins du monde, charcuterie, glaces,... il y a l'embarras du choix et on regrette de n'avoir qu'un seul estomac.
  • Le Ramen-ya de De Wallen, qui font les meilleurs ramen au poulet que j'ai pu manger, visite au Japon incluse
  • On a même fait notre premier repas (samedi soir) au Macdo près de la place Dam, le Dutch Special était assez classique, par contre la sauce pomme-frites style béarnaise est à importer de toute urgence chez nous !


Coté balades, nous avons visité :

  • Le Bloemenmarkt (marché aux fleurs) sur le bord du canal, on peut y trouver des graines, bulbes ou plantes en pot, ainsi que des fleurs coupées de toutes les couleurs
  • Le Kattenkabinet : une maison bourgeoise incroyable aménagée en cabinet de curiosités sur le thème des chats, où se côtoient affiches publicitaires du début du XXème siècle, sculptures plus ou moins WTF, et même une momie de chat !
  • Le musée sur la prostitution Red Light Secrets (ouvert jusqu'à minuit), pas glauque, bien foutu et super informatif, beaucoup plus chouette que le Sex Museum près de la gare centrale qu'on a trouvé très kitsch et trop bric-à-brac
  • Coté shopping, on a découvert la chaîne de magasins Pop Cult remplis de goodies de jeux vidéos etc., et j'en ai profité pour faire quelques achats dans des boutiques qui manquent un peu en France, comme Brandy Melville, Forever21 et Hunkemöller. L'arrêt de tram Prinsengracht nous permettait de remonter les rues commerçantes jusqu'à l'hyper-centre de la ville
  • Petite déception en découvrant que le Musée du Tatouage avait définitivement fermé, et que la péniche des chats (Kattenboat) n'était pas ouverte le jour où nous avons voulu y aller...



Le centre ville se fait très bien à pied, nous avons pris le tram seulement pour rentrer/partir de l'hôtel et rejoindre le Foodhallen situé un peu plus à l'ouest.


Mais la grosse bonne surprise du voyage, c'était


 
(le fameux quartier rouge)


On ne savait pas trop à quoi s'attendre et on imaginait un endroit un peu glauque et pas très grand, mais pas du tout. Les rues sont très animées jusque tard, et remplies essentiellement de touristes. On a d'ailleurs croisé beaucoup de groupes venus fêter un enterrement de vie de jeune fille/garçon.

On a quand même passé nos deux soirées là-bas, juste à se balader le long des canaux et boire un coup au bar l'Excalibur (qui vaut le coup pour sa déco très rock et très kitsch).



Voir les (jolies) filles dans leurs vitrines illuminées est assez surprenant, mais on s'y habitue rapidement. Mais à force de lever le nez pour regarder les vitrines et les fenêtres de bar, faites quand même attention où vous marchez...



Les 3 jours sont passés à la vitesse de la lumière, et il a bien fallu rentrer, pour découvrir notre ville en mode Apocalypse option déluge.


 


Quand on pourra vraiment y retourner, on ne manquera pas de :
  • Tester les autres stands du Foodhallen
  • Chopper un hôtel plein centre pour traîner jusqu'à plus de minuit dans les rues sans se soucier du dernier tram/métro
  • Visiter un peu mieux De Wallen, et aller prendre un petit dej' au café Quartier Putain (oui oui).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire